Association La Passiflore - Adresse postale : Les Ateliers 9 rue des Frères Dévéria 35300 FOUGÈRES  - e-mail : la.passiflore@yahoo.fr - Tél. : 06 59 18 73 72

Accueil L'Association Linky Actualité Liens Forum Revue de Presse Boîte à idées Contacts
Page en cours de réalisation TÉMOIGNAGES

Info fraiche du 31 janvier 2017

Une personne ayant assisté à la réunion du lundi 30 janvier 2017 et ayant eu le matin même du 30 janvier le remplacement d'un compteur  (elle a le contrat H pleines et H creuses + comptage production solaire) est sans électricité ce mardi 31.

La lampe de chevet, tactile,  n'arrête pas  de s'allumer et de s'éteindre cf le CPL

Le technicien de la société SFATD trouve le remplacement, dans cette situation, trop compliqué et conseille à la personne d'appeler son électricien ... à ses frais . Inacceptable ! Question : quelles qualifications d'électriciens ou pas des poseurs ?

J'attends le témoignage écrit de cette personne pour lundi.


Cette page est consacrée à vos témoignages. Si vous avez vécu ou été témoin d’événements dont le récit peut être utile aux autres, n’hésitez pas à nous les transmettre par message électronique à l’adresse suivante :

la.passiflore@yahoo.fr

(Anonymat assuré sauf souhait contraire)

NDWM (*)

Il est important sur la lettre de refus de poser des questions personnelles comme : qui est responsable en cas de dysfonctionnement, quelles assurances dédommagent en cas de sinistre, …. En cas de non réponse, il faut relancer, et relancer.

Autre témoignage d’une participante à la réunion qui me déclarait que son petit neveu était poseur , pas électricien . Formation rapide par la société sous traitante qui installe les compteurs Linky.

Je lui demandais son témoignage anonyme: peu évident ! Peur !

Historique :

En décembre dernier, envoi d’une lettre recommandée à  ENEDIS  pour refuser le compteur.

Réponse assez rapide de leur part mais avec un courrier-type ne répondant pas à quelques questions plus précises.

A la même date de décembre  double de ma lettre au maire de Fougères : à ce jour aucune réponse.

Le 15 janvier, 2ème courrier à ENEDIS  pour avoir les réponses aux questions non réglées : à ce jour, aucune réponse.

Samedi 26 janvier courrier de la société SFATD prestataire de service m’avisant que le compteur Linky serait posé entre le 21 et le 28 Février. En cas de problème j’avais un numéro à contacter à Marseille (04 86 13 26 00)  ce que j’ai fait. C’est alors qu’on m’a annoncé que le rendez-vous était fixé au 6 Février !...Suite à mon refus pour cause d’absence de réponse D’ENEDIS, on a annulé le rendez-vous (et on m’a conseillé de les rappeler quand j’aurai une réponse d’ENEDIS. J’espère que l’annulation sera bien effective.

(*) Note Du Web Master

NDWM (*)

D’où l’intérêt des questions personnelles évoquées au témoignage 1qui peut justifier le refus, ou tout au moins le report sine die de la pose.

1 3 2 4

Chez un couple de retraités dont le mari est handicapé :

Surprise après la pose de Linky, le chauffe eau ne marche plus ! Il a fallu insister pour que le poseur revienne vérifier en changer les branchements.

Autre surprise, le compteur disjoncte très souvent, ce qui n’était pas le cas avec l’ancien. Réponse d’ENEDIS,  le contrat précédent était déjà insuffisant …

Résultat, il on peut craindre un surcoût.

NDWM (*)

Nous avons plusieurs autres témoignages de dysfonctionnement du ballon d’eau chaude. (5 à ce jour sans compter les probables non connus)

5 6

UNE JOURNÉE A ATTENDRE

Mon compteur est dans ma maison. J’avais donc pris une journée de congé pour être présent. Personne n’est venu, soit disant les installateurs s'étaient trompés de maison !!

7

Bonsoir,

Comme convenu, voici mon témoignage :

Après plusieurs appels et messages téléphoniques laissés sur notre téléphone fixe et sur mon portable (car nous travaillons tous les deux), rendez-vous fut enfin pris pour une première date en décembre, entre 8 h et 12 h.

Le jour venu, ce rendez-vous fut finalement reporté à l'initiative de la société car la personne qui devait venir avait pris trop de retard pour pouvoir intervenir chez nous ce matin là.

Un deuxième rendez-vous fut donc fixé au 26 décembre 2016, toujours entre 8 h et 12 h mais la personne arriva vers 11 h 30. Mais, surprise, car nous avons non seulement EJP mais également des panneaux solaires et de plus nous sommes en triphasé : obstacle impossible à surmonter pour cette personne qui appela en vain un collègue mais dût se résigner à ne poser qu'un seul compteur.

Mon mari qui devait partir au travail à 12 h 30 fut bloqué à la maison jusqu'à 12 h 45, heure à laquelle j'arrivai du travail et la personne ne partit que vers 13 h 15-30, tout en rappelant qu'il allait devoir repasser car tout n'était pas terminé.

Peu de temps après, une lampe sensitive installée dans notre chambre ne cessait de s'allumer SEULE en passant par les trois degrés d'intensité lumineuse possible et de s'éteindre, ceci en boucle ; nous avons alors décidé de la changer, ne comprenant pas ce qui se passait et estimant cela potentiellement dangereux.

Puis après de nouveaux multiples appels et messages laissés toujours sur nos mêmes téléphones, rendez-vous fut tout de même pris -non sans altercation quant à un horaire plus précis impossible à déterminer- pour le lundi 30 janvier au matin, toujours entre 8 et 12 h.

Et là : pose du deuxième compteur, en nous demandant l'autorisation d'ouvrir un compteur qui n'est pas à changer.

Une fois parti, nous avons remarqué que le four ne fonctionnait plus ET, en soirée seulement, que nous n'avions plus possibilité d'allumer un couloir et un escalier menant à l'étage.

Ce n'est seulement ce soir là que je suis allée à votre réunion d'informations ; SI J'AVAIS SU TOUT CE QUI S'EST DIT CE SOIR LA, jamais je n'aurai accepté de changer de compteur.

Nous les avons donc appelés le lendemain pour leur signaler ce disfonctionnement et cela été transmis au Service "réclamations" ; l'on devait nous rappeler rapidement et, à ce jour, (le 5 février), nous attendons toujours leur appel.

Nous allons donc les rappeler demain, lundi 6 février.

Depuis, nous nous sommes renseignés auprès de personnes compétentes en électricité et il s'avère qu'un fil a dû être écrasé ou débranché dans le compteur, lors de leur deuxième intervention.

Je vous souhaite bonne réception et de quoi méditer avec ces quelques désagréments.

Message reçu le 14 février de DN

NDWM (*)

Un véritable roman. De qui se moque-t-on ?